Forum privé !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Feelings suck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Lewis
Nathaniel Lewis
Le sanguinaire
Messages : 16
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 41
MessageSujet: Feelings suck   Feelings suck EmptySam 8 Juin - 17:37


Feelings suck
Lilith & Nathaniel

Les choses ont finies par aller trop loin. A quoi est-ce que je m’attendais au juste ? A force de jouer avec le feu on finit par se brûler. Peter m’avait prévenu que si je continuais dans cette voie les choses échapperaient à mon contrôle. C’est ce qu’il s’est passé. Ils s’en sont pris à elle. Chloé. Ils s’en sont pris à elle pour m’attirer et je ne suis pas venu, pas au début en tous cas. J’avais mis un terme à ma relation avec Chloé alors pourquoi s’en sont-ils pris à elle pour m’atteindre ? Les choses n’auraient jamais dû se passer de cette façon. Ils m’ont laissé vingt-quatre heures pour me rendre où ils la tueraient et les heures se sont écoulées sans que je ne me montre. Chloé trouverait bien un moyen de s’en sortir toute seule, ce qui lui arrive n’est pas mon problème. Sauf que plus les heures s’écoulaient et moins je parvenais à me convaincre. Il fallait que j’y aille. Il fallait que je la sorte de là avant qu’ils ne la tuent.

Etais-tu au courant Peter ? As-tu approuvé leur méthode ? As-tu accepté cette idée ? Les choses ont complètement dérapées dans cet entrepôt et le sang a énormément coulé. Le leur. Le mien. Le sien… J’ai ressenti à nouveau quelque chose à ce moment-là, alors que son corps s’est écroulé dans mes bras et que son sang s’échappait abondamment de son corps. « Reste avec moi Chloé, je t’en prie reste avec moi. » Je transporte son corps dans un coin à couvert, évitant de peu la prochaine slave de balles. Elle respire difficilement à cause de son poumon perforé. Sa main ensanglantée se pose contre ma joue et je vois cette larme couler le long de sa joue en même temps que ce sourire s’affiche sur son visage. « Tu es venu… » Bien sûr que je suis venu ! Jamais je n’aurais pu l’abandonner, même si j’ai failli m’en convaincre. « Prends mon sang Chloé, tu peux encore t’en sortir, tu peux devenir comme moi. » Je mords à mon poignet et l’approche de ses lèvres mais elle trouve la force de me repousser. « S’il te plaît Nath, ne les laisse pas te transformer en monstre… Tu mérites mieux que ça. » Ne me demande pas de te faire une telle promesse Chloé, c’est trop tard pour ça, je suis déjà devenu un monstre et c’est bien pour ça qu’ils cherchent à m’arrêter. Si tu ne survis pas Chloé… Je laisserais forcément le monstre s’exprimer. « Laisse-moi te ramener Chloé… S’il te plaît laisse-moi te ramener. » Laisse-moi te transformer. « Je t’aime Nathaniel. » Non, tu n’as pas le droit de me dire ces mots si tu abandonnes. Tu n’as pas le droit de me faire ça Chloé ! Sa main quitte ma joue et retombe le long de son corps. « Chloé… » Je la secoue mais ne reçois pas la moindre réaction de sa part. « Chloé réponds-moi… Chloé ! »

J’avais oublié ce que signifiait ressentir. J’avais oublié à quel point ça pouvait être douloureux. Chloé est morte entre mes bras et je les ai toué tué ensuite, massacré un par un. Les balles traversaient mon corps mais je ne les ressentais même pas, j’avais bien trop mal à mon cœur pour avoir mal à mon corps. Je me suis déchaîné contre eux et j’ai laissé le monstre s’exprimer une dernière fois. Puis je me suis écroulé parmi le reste des cadavres, persuadé que ce serait ma fin également, j’étais prêt à enfin quitter ce monde. J’étais prêt à la rejoindre.  Je ne sais pas combien de temps s’est écoulé en réalité, je sais juste que j’ai ouvert les yeux, toujours au même endroit. Il fait nuit dehors et mon corps est douloureux. Et si je restais là ? La mort finira bien par venir me chercher moi aussi. Pourtant il faut croire que j’ai un élan de survit car je finis par me redresser et quitter cet endroit.

Il me faut du temps pour arriver jusqu’à chez lui. Sera-t-il au moins présent ? Ma tête tourne affreusement et je sens que mon corps va s’écrouler d’une seconde à l’autre, mais j’arrive à monter les marches de ces escaliers, j’arrive à me traîner jusqu’à sa porte pour toquer dessus. Et la porte s’ouvre miraculeusement sur lui alors que je fais un pas dans sa direction, me rattrapant contre mon frère alors que mon regard est plongé dans le sien. La vois-tu cette lueur dans mes yeux, Peter ? L’ancien Nathaniel est revenu, peut-être plus pour longtemps. « Ils l’ont tué… » Le ton qui se voulait froid est bien plus brisé que je ne l’aurais voulu. « Ils l’ont tué. » Il y a cette larme qui coule le long de ma joue avant que je ne tourne de l’œil. Une part de moi doit avoir envie de survivre, autrement je ne me serais pas traîné jusqu’ici, il y a pourtant l’autre part qui semble en paix une fois que la douleur s’arrête enfin.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Peter Johnson
Peter Johnson
Le vengeur
Messages : 29
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 41
MessageSujet: Re: Feelings suck   Feelings suck EmptyDim 9 Juin - 23:30



Feelings suck
Nathaniel & Peter

Où es-tu parti mon frère ? Ca fait bien trop longtemps que je n'ai pas eu de nouvelles de toi, ni de l'unité. L'un sans l'autre, je ne m'inquiéterais pas forcément, mais les deux ensemble, on peut dire que cela craint. Est-ce que Nathaniel a fait une tuerie finale ? Ou est-ce que l'unité a eu raison de Nathaniel ? Que ce soit l'un ou l'autre, je n'aime aucune de ses deux options. Certes, j'ai commencé à réviser mon jugement à propos de l'unité, mais je crois toujours que cette dernière a une certaine utilité. Elle permet de réguler la population de strigoïs, de s'assurer qu'ils ne soient pas tous au plus haut de la chaîne alimentaire et donc trop dangereux. Mais je me rends compte aussi des dérives qui existent. Et c'est vrai, je n'aime pas ce que je peux découvrir. Sauf que pour le moment, je ne me vois pas non plus rayer l'unité de la carte. Parce que la suprématie des strigoïs ne seraient absolument pas une bonne chose pour le reste du monde. Quant à imaginer que ce soit mon frère qui ait subi le pire, qui soit mort ou... transformé en cobaye... C'est juste inimaginable. En tout cas, je ne peux pas l'imaginer.

Je me retrouve sur le pied de guerre, comme tous les jours depuis que j'ai perdu le contact avec Nathaniel. J'attrape finalement mon sniper et je suis sur le point de partir de cet appartement. Parce que oui, finalement j'ai opté pour un pied à terre plus régulier, ou plutôt Piers Johan l'a fait. Peter Johnson continue à changer de motel ou d'hôtel toutes les semaines. Toujours est-il que j'ouvre la porte pour tomber sur un drôle de spectacle, que mon nez avait pourtant trahi d'avance. L'odeur du sang est entêtante, même celle de sang séchée. Et Nathaniel, qui se trouve devant moi, en est recouvert. Je rattrape mon frère par réflexe, laissant retomber le sniper sur le sol dans un bruit sourd que j'occulte presque totalement. Parce que je suis sous le choc de voir le regard de mon frère, le vrai regard de mon frère, qui apparaît de nouveau. Nathaniel ? Est-ce que c'est vraiment toi ?

J'enregistre à peine ce que dit Nathaniel mais je suis réveillé par le poids beaucoup plus lourd de son corps quand il s'évanouit. Je le rattrape et je jette un regard sur mon pallier, pour m'assurer que personne ne nous regarde. Alors du coup, je referme la porte et je traîne mon frère à l'intérieur de l'appartement. Et en même temps, j'ai le temps de réaliser vraiment les paroles qu'il a prononcé. Et j'espère vraiment que je me trompe sur leurs significations. Parce que la seule personne pour qui tu aurais fait revenir ton humanité, c'est elle, c'est Chloé n'est-ce pas ? Et s'ils l'ont vraiment tué... Alors j'ai peur de t'avoir retrouvé pour te perdre juste après. J'espère vraiment que je me trompe, que j'imagine le pire, parce que je ne peux pas te perdre alors que je viens juste de te retrouver. Je traîne finalement Nathaniel jusqu'à la douche, le glissant tout habillé en-dessous et le soutenant également pendant qu'il reprenait à moitié ses esprits.

« C'est moi mon frère, tu es en sécurité. Mais tu ne peux pas rester comme ça, j'ai besoin de voir si tu es gravement blessé. »

Je ne suis pas certain qu'il m'entende vraiment mais je continue de lui parler pendant que je lui retire son tee-shirt et son pantalon. Et non, il n'y a vraiment rien de tendancieux dans tout ça. Ce n'est pas la première fois que je dois faire quelque chose comme ça pour un gars de mon unité et Nathaniel aussi a déjà du le faire. J'allume le pommeau de douche et je nous laisse en-dessous, aidant Nathaniel à se laver sommairement pendant que je lui parle. Il finit par reperdre conscience je crois alors je le soulève pour le porter jusqu'au lit, l'y laissant tomber peut-être moins doucement que prévu. Mais ce n'est pas parce que j'ai acquis une nouvelle force que Nathaniel est plus facile à manœuvrer pour autant. Je nous sèche rapidement et ensuite j'examine mon frère, tombant sur des blessures fraîches mais heureusement, il n'y a pas du tout d'argent coincé dans le corps de Nath. Alors je le laisse ainsi, sachant au vu de sa vitesse de régénération qu'il avait bien assez de sang dans son corps pour se soigner. Et effectivement, il ne lui faut que quelques minutes pour se soigner. Mais bien plus longtemps pour se réveiller. Surement à cause de Chloé... Alors j'attends. J'attends sur la chaise à côté du lit que Nathaniel se réveille. Et quand il ouvre les yeux, je ne dis rien jusqu'à ce qu'il tourne son regard vers moi. Et même là, je ne parle pas tout de suite. Je suis content de te revoir Nathaniel, plus que tu ne peux l'imaginer. Mais je ne suis pas certain d'aimer la lueur dans ton regard... La douleur et les remords commencent à t'envahir, n'est-ce pas ?

« Tu es en sécurité ici, mon frère, personne d'autre que toi ne connaît cette adresse. Tu peux... »
Te laisser aller ? Ressentir de nouveau ? La pleurer ? Te livrer ? Je ne sais pas quoi choisir. Alors je préfère partir sur autre chose. « Je suis heureux de voir que tu es venu me voir Nathaniel. »
Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Lewis
Nathaniel Lewis
Le sanguinaire
Messages : 16
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 41
MessageSujet: Re: Feelings suck   Feelings suck EmptyVen 5 Juil - 14:35


Feelings suck
Lilith & Nathaniel

Elle est morte. Chloé est morte. Ces mots tournent en boucle dans ma tête alors que je me rends mécaniquement vers l’appartement de Peter, c’est comme si mon corps savait qu’il fallait me porter là-bas alors que mon esprit ne pense à rien d’autre que le corps de Chloé qui repose inerte dans mes bras. Les choses n’auraient jamais dû se passer de la sorte, ça n’aurait pas dû déraper, je… Je n’aurais pas dû la mettre en danger. Tout est ma faute, je le sais parfaitement, il faudrait être bien hypocrite pour remettre la faute sur l’unité cette fois-ci alors qu’ils n’ont fait que répondre à mes multiples provocations. Peter m’avait prévenu lui aussi, que toute cette histoire risquait de mal se terminer et que je regretterais. Je regrette Peter. Et j’en veux aussi à Emma, je lui en veux tellement… La porte de l’appartement s’ouvre sur mon frère et je m’écroule à moitié dans ses bras, lui annonçant qu’ils l’ont tué et il saura parfaitement de qui je veux parler, n’est-ce pas ?

J’aimerais m’excuser auprès de Peter pour tout ce que je lui ai fait traverser. J’ai l’impression d’avoir trahi mon frère et je m’en veux… Bon sang je m’en veux pour tellement de choses maintenant que tout semble s’éclaircir dans mon esprit. Sauras-tu trouver la force de me pardonner mon frère ? Car je ne suis pas sûr d’être capable de me pardonner moi-même. Malheureusement les excuses n’ont pas le temps de quitter mes lèvres que je me sens défaillir. Il y a une douleur qui me tiraille de l’intérieur Peter, mais je ne pense même pas que ce soit dû à l’une de mes blessures physiques. Vais-je mourir ce soir moi aussi ? Ce serait plus simple, au moins je n’aurais pas à affronter les remords. Ce serait lâche aussi. Je me sens reprendre contact avec la réalité à un moment donné, tout est assez flou, il y a une baignoire et mon frère qui me parle mais je ne comprends pas ce qu’il me dit, sa voix me paraît beaucoup trop lointaine, ou alors c’est mon esprit qui ne veut pas l’entendre, toujours bien trop concentré sur ce qui est arrivé à Chloé et c’est assez faiblement que je prononce ces mots.

« Je l’ai tué… »

Plus de ‘ils’ cette fois, le véritable tueur de Chloé c’est moi. Et après cette révélation je m’effondre à nouveau, espérant ne plus jamais ravoir à ouvrir les yeux. Combien de temps s’écoule exactement pendant que je suis inconscient ? Probablement de longues minutes, peut-être même une bonne heure ? En tous cas il fait jour dehors alors je ne pourrais pas me défiler auprès de Peter cette fois-ci. J’émerge doucement, ouvrant difficilement les yeux avant de me redresser instantanément lorsque je comprends que je suis vivant. Je me calme lorsque mon regard tombe sur celui de Peter qui m’annonce que je suis en sécurité ici. Je le sais, je n’ai jamais douté de ta fidélité Peter. Je me redresse un peu pour m’adosser au mur derrière moi, n’ayant pas spécialement la force de me lever mais au moins toutes mes blessures semblent être refermées, du moins toutes sauf une. Mon regard se détourne de celui de Peter et je revois parfaitement la scène de la mort de Chloé, elle tourne encore en boucle dans ma tête.

« Je ne savais pas où aller. »

Une part de moi se dit que je suis venu chez Peter probablement parce que je n’avais nulle part d’autre où aller, ou peut-être parce que je cherchais du réconfort. Je suis ridicule. Rassure-toi Peter, j’assumerai mes erreurs, je ne t’entrainerais pas avec moi cette fois.

« Chloé est morte à cause de moi, je devais m’assurer que tu ailles bien. »

Même si les mots sont dits avec beaucoup de distance, ils restent vrais pour autant. Je crois qu’inconsciemment c’est pour cette raison que je ne me suis pas contenté de rester écroulé dans cette usine, j’avais besoin de vérifier si Peter allait bien parce qu’à part Chloé, il est la seule autre personne dont la mort aurait pu m’atteindre.

« Je n’ai pas pu emporter son corps avec moi… »

Et à l’heure qu’il est l’unité a déjà dû le récupérer pour en faire je ne sais quoi. Je ne pourrais même pas enterrer Chloé, je n’aurais même pas de lieu où me rendre pour lui parler en espérant qu’elle m’entende, pour m’excuser de tout ce que je lui ai fait… Et finalement je me lève de ce lit et attrape des vêtements propres posés au bord du lit, les enfilant en même temps que je prononce ces mots.

« Je dois aller les voir. Je dois la récupérer et lui offrir un enterrement, elle ne mérite pas de finir entre leurs mains, je ne peux pas la leur laisser Peter. »

Et mon regard se tourne enfin à nouveau vers celui de mon frère. Mes yeux sont embués mais aucune larme ne coule pour autant. Je suis un soldat et les soldats se doivent d’être forts, les soldats ne pleurent pas. C’est ainsi que nous avons été éduqué toi et moi, à la dure. Même nos proches n’ont pas le droit à nos larmes, mais ils ont le droit d’être enterrés et vengés.

« J’ai besoin de ton téléphone pour les contacter. »

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Feelings suck   Feelings suck Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Feelings suck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suck My Geek
» “ my life would suck without you. ” BRODY [1203 LS]
» Editeur de chorégraphie sous excel
» Blitzcrank pretends to suck then kills
» at starbucks, we don't suck | rhys.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Missoula :: Les alentours de Missoula :: Logements-
Sauter vers: